Index du forum Les rubriques Les dégustations thématiques

Miscellanées

Messagepar ptitphilou » Lun 12 Juil 2021 22:57

A l'occasion d'une soirée entre copains :

Champagne Les Jardins du Mesnil grand cru d'André Robert (base 2015 - chardonnay - dégorgement 09/2020 - dosage : 5g/L) : jolies bulles, fines, nez floral, fruité, très élégant. La finesse se retrouve en bouche, champagne traçant, frais, agréable, bien construit. Toujours un plaisir. Il plaît aux copains.

Le second champagne propose un spectre très différent : plus évolué, joli boisé, fruits jaunes, miel, brioche. Les bulles sont fines, robe plus soutenue. La bouche me plaît, elle divise la tablée, certains préférant le premier pour sa fraîcheur et son élégance. Là, c'est un très bon champagne de repas : Harmonie 2009 de Follet - Ramillon (trois cépages - extra-brut : 5g/L, dégorgement du 16/07/2020)

Sur des filets de saumon en papillote et aneth : jolie robe dorée, nez floral, chèvrefeuille, tilleul, fruits blancs, pointe exotique et minérale. Bouche équilibrée, beau volume et acidité intégrée. Longueur moyenne, matière mûre et finale floral. Très joli Chablis "Faucertaine" 2015 du domaine Goisot.

Sur une petite pièce de rumsteak accompagné de grenailles de Noirmoutier et le plateau de fromages, un Cornas "Casimir Balthazar" 2018 du domaine Franck Balthazar s'est montré plaisant : robe violine, nez très fin et élégant sur la mûre, framboise, cassis, pivoine, poivre... du classique d'une jolie syrah. Je retiens surtout la finesse et la complexité encore un peu en dedans mais très prometteuses. Tannins très fins, épicés, matière mûre portée, accompagnée par une acidité bien intégrée. Jolie finale, longueur moyenne fruitée et épicée. Une belle découverte.

Bon, ben le crachoir n'a pas trop servi, les vins étaient tous délicieux, pas d'accident. Des vins de copains, sans chichi.

Pour le dessert, gâteau de Savoie avec compotée de fruits rouges, j'avais prévu un riesling allemand, mais on est passé au rhum : magnifique Kill Devil Trinidad 2003 - 13 years cask strength (63.1 %). Waouh, j'aime l'explosion de saveur, la complexité et l'équilibre malgré la puissance ; mais pas accessible à tout le monde. Pour un pote, ce fut un Plantation Trinidad 2002 (13.5 ans fûts de bourbon + 3.5 ans en chêne français et 1 an de maturation en fûts de Porto). C'est bon aussi, mais le Kill Devil ça décoiffe même mon crâne chauve :shock: :bom: !

On Ă©tait bien. Quelle joie de pouvoir revivre de tels moments !
Phil
ptitphilou
 
Messages: 377
Inscrit le: Mar 16 Août 2011 16:55
Localisation: Taverny

Re: Miscellanées

Messagepar Thierry Debaisieux » Mar 13 Juil 2021 06:14

Merci, Philippe, pour ce beau compte-rendu d'un moment de partage et d'amitié.

Pour le Champagne André Robert, tu peux essayer la fois prochaine les Parcelles du Terroir, à peine plus cher mais plus "large d'épaules" que les Jardins du Mesnil.

Bonne journée,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux

PS: pour s'inscrire sur BDE, à la question "Quel est le Saint Patron des Vignerons", la réponse est "vincent" sans "V" majuscule (ni Saint).
Thierry Debaisieux
 
Messages: 13024
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Miscellanées

Messagepar ptitphilou » Mar 13 Juil 2021 21:31

Bonsoir Thierry, merci pour ton message et pour ton conseil. J'en chercherai alors, après les vacances.

Amicalement,
Phil
ptitphilou
 
Messages: 377
Inscrit le: Mar 16 Août 2011 16:55
Localisation: Taverny

Re: Miscellanées

Messagepar Thierry Debaisieux » Mar 13 Juil 2021 21:48

Bonsoir Philippe,

les Parcelles du Terroir, c'est 50 % d'une parcelle unique, Les Vaucherots, et 50 % des autres qui composent les Jardins du Mesnil.
Les habitués des Jardins à qui je fais goûter les Parcelles achètent habituellement après cette découverte les Parcelles ;)

Bonne nuit,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux

PS: pour s'inscrire sur BDE, à la question "Quel est le Saint Patron des Vignerons", la réponse est "vincent" sans "V" majuscule (ni Saint).
Thierry Debaisieux
 
Messages: 13024
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Re: Miscellanées

Messagepar alex73 » Mer 14 Juil 2021 08:44

Philippe,
Pour avoir les deux, je partage l'avis de Thierry: je préfère aussi les "Parcelles du Terroir". Quant à votre dégustation, si j'en avais fait partie, j'aurais aussi préféré "les Jardins du Mesnil" à la cuvée "Harmonie" de Follet Ramillon. Mais c'est une question de goût...
Boone journée
Alexis
alex73
 
Messages: 1865
Inscrit le: Dim 14 Nov 2010 08:43
Localisation: Savoie

Re: Miscellanées

Messagepar Thierry Debaisieux » Mer 14 Juil 2021 09:21

Bonjour Philippe, bonjour, Alexis.

Harmonie est un 2009.
Les cuvées de ce millésime que j'avais en cave ont pris des notes oxydatives et, comme Alexis, je n'aime pas beaucoup cela.
Cela semble, d'après le commentaire, le cas d'harmonie.
Je n'ai gardé qu'Avizoise et Minéral d'Agrapart et Collection d'Auteur qui restent frais jusqu'à présent.
J'ai bu rapidement les autres et j'ai constaté que mes invités aimaient souvent ces notes d'évolution, en particulier dans Vieille Vigne du Levant de Larmandier-Bernier.
Question de goût, comme l'écrit Alexis.

Amitiés,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux

PS: pour s'inscrire sur BDE, à la question "Quel est le Saint Patron des Vignerons", la réponse est "vincent" sans "V" majuscule (ni Saint).
Thierry Debaisieux
 
Messages: 13024
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)

Miscellanées 2

Messagepar ptitphilou » Sam 17 Juil 2021 21:02

Bonsoir,

hier midi, un collègue fêtait son prochain départ de notre direction pour Bercy. Il va nous manquer.
Il a amené du vin en sus des victuailles, mais pour le remercier de trois ans où notre amitié a grandi, j'ai apporté quelques bouteilles à partager, dehors en mode buffet.

Le Champagne BD'M de Bourgeois-Diaz (100% pinot meunier) est un brut nature de belle fraîcheur, complexe, idéal en apéritif. Le crémant de Bourgogne de Moutard est certes bon aussi, assez gourmand, mais beaucoup plus simple et aux bulles plus grossières. Le prix n'est pas le même (à 8€ environ, le Moutard offre un prix quasi sans concurrence).
Le Spécial Cuvée de Bollinger est un classique qui plaît (et dont l'étiquette impressionne toujours, certes). Ça faisait un petit moment que je n'en avais ouvert : c'est bon, joli boisé brioché, belle vinosité, cette cuvée reste égale à elle-même.

J'ai proposé le Bourgogne aligoté Sous le chemin 2018 de Buisson-Charles : un joli nez fruité, encore boisé, que certains ont trouvé minéral. Je l'ai goûté rapidement , laissant plutôt la découverte aux copains. Jolis retours et étonnement, car personne n'avait bu un aligoté d'une telle densité. Merci Patrick et Catherine.

En rouge, je voulais aérer, avant de le servir, le Madiran Bouscassé Vieilles Vignes 1998 d'Alain Brumont : saleté de bouchon, mais on a réussi à l'extraire. Le nez est à l'unisson de la bouche : douceur, fruité, sous-bois, une belle maturité, cette bouteille a plu de suite et n'a pas fait long feu. Seule bouteille achetée l'année passée chez un caviste qui avait racheté une cave. Bonne pioche. J'ai goûté ce Bouscassé VV 1998 à sa sortie, je suis heureux de le retrouver vingt ans après, à pleine maturité, ayant confirmé les belles promesses de la jeunesse.

Ensuite, un joli Maranges 1er cru Les Clos Roussots 2018 de Bertrand Bachelet est venu agrémenté nos agapes. Sauf qu'un collègue m'a signalé une pointe de liège... qui effectivement est venue très légèrement parasiter le nez, par une note froide, métallique, pas nette, mais fugace heureusement et sans conséquence pour la bouche, concentrée, mûre, gourmande. Mais personne n'est venu se plaindre au contraire.

Autre rouge, une collègue fait la moue : quoi, après un Bourgogne, un Languedoc ? Pas possible. Si si, goûte ce Bronzinelle 2018 du Château Saint Martin de la Garrigue. C'est un joli classique du Languedoc, pas très complexe (je préfère désormais les vins de la Jasse Castel par exemple), mais accessible et gourmand. Tout le monde a aimé, notamment la collègue. Elle s'est resservi. Comme quoi, y'a pas que Bordeaux ou Bourgogne et il y a du bon dans toutes les régions.

J'avais prévu d'autres vins, comme le Castillon Versant 2019 ou un Mâcon 2012 de Guffens-Heynen, ce n'est que partie remise.

Au dessert, l'après-midi ayant atteint une heure avancée, j'ai proposé un Champagne Harmonie 2005 de Follet-Ramillon (spécial foie gras): quel bonheur de cette cuvée, quand on est un bec à sucres, mais sans aucune lourdeur. C'est mûr, évolué, pas oxydé, évolué et gourmand. Belles notes de fruits rouges, superbe avec une tarte aux fraises.

Enfin, on a terminé sur un Sauternes - Barsac Doisy-Daëne 2010 : robe jaune pâle, brillante. Notes d'agrumes, d'orange, légèrement grillées, rôties. C'est concentré en bouche, le sucre est très présent mais parfaitement équilibré par une acidité mûre et une jolie amertume, type citron vert et peau de pamplemousse. Gourmand, délicieux. A laisser vieillir. On était bien, surtout que le soleil se montrait enfin, avec petit coup de soleil le soir en rentrant à la maison. Même pas mal aux ch'veux !
Phil
ptitphilou
 
Messages: 377
Inscrit le: Mar 16 Août 2011 16:55
Localisation: Taverny

Re: Miscellanées

Messagepar Thierry Debaisieux » Sam 17 Juil 2021 21:58

Merci, une nouvelle fois, pour ces notes de dégustation et pour ce récit d'un bon moment de partage.

Bon dimanche,
Bien cordialement,
Thierry Debaisieux

PS: pour s'inscrire sur BDE, à la question "Quel est le Saint Patron des Vignerons", la réponse est "vincent" sans "V" majuscule (ni Saint).
Thierry Debaisieux
 
Messages: 13024
Inscrit le: Mer 24 Oct 2007 21:50
Localisation: Nord (Flandre)


Retour vers Les dégustations thématiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité